J'ai beau essayé (du mieux que je peux) de me dire que le shopping n'est pas un passe - temps, que c'est purement et simplement une source d'envie inutile et futile, qui crée des besoins (que bien sûr nous n'avons pas)  et qui aggrave les choses  (pollution, épuisement des ressources, emprunte carbone, encouragement d'un système crapuleux....) et nous rend de ce fait également responsables de ce massacre;

coupable système   surconsommation

 

.....mais il y a des jours, où il m'est difficile de lutter contre mes vieux démons passés où la méthode la plus simple pour  faire face aux soucis/ennuis/stress (telle une autruche) était de shopper. Ce sentiment d'euphorie grisante, avec tous ces paquets sous le bras   (me rendant littéralement hystérique)  lorsque je trouvais quelque chose qui me plaîsait! Difficile de lutter, contre toutes ces années de (dys)fonctionnement,  de lobotomie consumériste et donc aussi contre soi-même!

paquet sous le bras      hystérique

 

Mais j'ai  trouvé THE solution : Emmaüs

 

Emmaüs défis - Bric à brac Riquet - Visuels B 

 Je n'y avais jamais mis les pieds avant l'année dernière

  (plus de 30 années gâchées sans y aller, oui oui je sais,     pauvre de moi).

  Je pensais que ce n'était qu'un amas de vieilleries puantes et peu ragoûtantes, comme quoi quand on sait pas, on ferait mieux d'éviter d'avoir une opinion.

  

Et c'est le remède miracle, pour vider ses placards ou meubles dont on ne veut plus, sans jetter, j'aime l'idée de que mes vieilleries finissent leurs vieux jours chez un autre propriétaire (collectionnite aïgue quand tu nous tiens....), c'est comme ça que j'ai connu ce génialissime système en apportant une dizaine de gros sacs de chaussures, vêtements, et bricoles en tout genre.

 

vider ses placards

 

Après les avoir déposés, je me suis dis: "allez ça mange pas de pain, d' aller faire un tour côté magasin".

 

Et là, grande surprise, plein de vêtements aaaaahhhn, de livres re-aaaaaaahhhh, d'objets kitch, et désuets à souhait. Alors quand j'ai envie de flaner dans des rayons, je file chez E.

Il y a quelques jours, le démon du shopping me tentant méchamment (saloperie de bestiole), j'y suis retournée (avec un sac plein à donner, pas de raisons non plus, de me retrouver avec un appartement (petit) rempli de bric à brac, et de ne plus m'y retrouver dans un amoncellement d'objets et de vêtements.)

trop de bric à brac

      

amas

 

Et j'ai encore trouvé mon bonheur:

Envie de légèreté dans mes lectures en ce moment (et nécessaire pour mon moral),  j'ai trouvé une quinzaine de livres aussi légers qu'un Q.I. de bulot (le lot à 10€ et comme neuf), un plaid tout doux tout moëlleux pour s'y lover à 3€ (avec ce temps pourri, ce n'est pas l'occasion qui manque).....

 

SAM_1020

 

 

...... un tout mignon (tout plein) pot en verre et étain à 20 centimes qui fait office de pot à coton....

SAM_1023SAM_1024

 

 

 ....ce petit vase qui tombe à pic pour ma mini rikiki pousse de bambou à 1 euro......

 

SAM_1021

 

 

 

.....et enfin pour savourer mon thé, cet ensemble si GGGRRRRRR à 20 centimes.

 

SAM_1029SAM_1028

 

donc, tout ça pour trois fois rien, je suis passée pendant tant d'années à côté de belles choses qui "méritent" qu'on en prenne soin et non de finir à la poubelle. Dans mon entourage, personne n'y met les pieds (ou presque), j'encourage tout le monde à faire du tri chez soi, et de pousser la porte du magasin. Et l'idée de faire fonctionner un circuit de deuxième main, me déculpabilise sur mes envies de shopping ! Merci Mr l'Abbé Pierre!

 

OK-12-ABBE-PIERRE-2003-